Comment découvert méditation

Comment j’ai découvert la méditation

Je voulais maigrir. Mais je refusais de suivre un de ces régimes qui vous transforme en esclave du nombre de calories. En faisant quelques recherches sur internet, j’ai trouvé un site qui m’a interpellée. Il ne proposait pas de régime mais une réconciliation avec la nourriture, avec son corps. Très vite, le programme proposait des exercices de pleine conscience. C’était la première fois que j’entendais ce terme, pleine conscience. Ca m’a tout de suite parlé, mais j’avais aussi des réticences. Le terme était associé à la méditation et j’avais plein de préjugés à ce propos (gourou, secte, manipulation…).

Une participante m’a conseillée de lire Christophe André. La découverte de cet auteur m’a rassurée. Le fait que ce soit un psychiatre, le fait qu’il explique scientifiquement les bienfaits de la méditation, le fait qu’il parle de méditation laïque, tout cela a balayé mes craintes.

Néanmoins, je n’arrivais pas à me lancer véritablement. C’est la lecture d’un livre qui m’a définitivement convaincue, Méditer pour ne plus déprimer de Mark Williams, John Teasdale, Zindel Segal et Jon Kabat-Zinn. J’avais fait une dépression il y a une vingtaine d’années. J’étais guérie mais je vivais avec la peur de la voir ressurgir un jour. La première partie de ce livre explique ce qu’est la dépression, le processus qui conduit une personne à devenir dépressive. Tout à coup, je comprenais ce qui m’était arrivé. La dépression ne m’apparaissait plus comme un mauvais coup du sort, je pouvais la contrer. Je pouvais reprendre le pouvoir grâce à la méditation de pleine conscience.

 

Discutons ici

SuperWebTricks Loading...